Sortie du Mardi 24 Janvier 2017

Classé dans : Randonnées | 0

Finalement nous étions 28 + 1 chien pour parcourir 13,9 km et faire 380m de dénivelé.

Partis de la cave coopérative de Grambois, nous sommes montés comme des flèches jusqu’au sommet du village, après une courte visite de celui-ci, qui aurait mérité plus d’attention, nous avons entamé notre circuit à travers les collines et les champs de vignes sur des chemins sans difficulté.

Après avoir découvert le site en ruine dit « des templiers » dont il ne reste que peu de vestige et contourné la propriété de Destel, nous avons posé nos sacs pour prendre notre repas et partager les bonnes recettes de chacun. Nous avons eu du mal à repartir, nous étions si bien.

Par un chemin sans grand relief traversant les vignes, puis ombragé dans les pins et les chênes verts sur la crête de la Sarrière nous avons regagné nos véhicules toujours en compagnie de notre chienne. Après appel téléphonique nous l’avons rendue à son propriétaire, le boulanger du village, qui a eu l’air un peu enfariné en venant la chercher.

Pour résumé, ce fut une belle balade, bien ensoleillée pour une journée d’hiver.

 

 

un peu d’histoire sur Grambois :

Ce village pittoresque et accueillant de la vallée d´Aigues, perché à 370 m sur un coteau escarpé, domine la vallée de l´Eze.

On en situe l´origine à l´époque des celtes et des romains, d´après les vestiges retrouvés. Entre le VIII ème et le X ème siècle, Grambois est un village fortifié Sarrazin.

Au XIV ème siècle, Grambois devint l´une des 12 forteresses de Provence et des restes de remparts sont encore visibles.

En parcourant le village, le promeneur découvre au hasard de sa promenade, la Porte des Remparts, le Passage des Templiers, fenêtre géminée, maison renaissance, la maison dite « des hospitaliers », avec un vestige de porche « en anse de panier à archivolte retournée », réemploi de médaillon décoré de la croix de Malte, emblème des hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem avant de devenir celui des chevaliers de l´Ordre de Malte.


Au Moyen Age, le château avait l´aspect d´un véritable castrum de forme carré et sur ses fondations fut réédifié l´édifice que le visiteur découvre aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.