Sortie du Mardi 14 Novembre 2017

Classé dans : Randonnées | 0

Au départ de Vaugines, un lieu parfait pour les adeptes de la randonnée, donc pour nous, nous nous sommes retrouvés 17 pour parcourir et affronter cette montagne au cœur du parc du Luberon.

Après une traversée rapide du village qui méritera au retour une visite plus détaillée, nous avons entamé par un chemin tranquille une ascension sans complication.

Nous avons retrouvé un carrefour déjà connu de certains d’entre nous, (lou pas deis Ensarris), nous venions de Sivergues et nous allions vers le Mourre Negre que nous apercevrons en nous retournant. Nous nous sommes retrouvés sur les hauteurs sans en avoir senti la difficulté. Et là au sommet, le Pelat de Buoux 892m, ouah ! le spectacle, 360° s’offre à nous, une merveille, en partant de l’est le Mourre Negre, les monts du Vaucluse, le Ventoux déjà enneigé, pour le nord, et plus en détail nous avons aperçu dans la vallée du Calavon, Sivergues, St Sartunin les Apt, Joucas, Gordes, Goult, Lacoste, Bonnieux, bien reconnaissables, puis plus à l’est le petit Luberon  débutant de Cavaillon jusqu’à Bonnieux. C’est la rivière de l’Aiguebrun traversant le massif du nord au sud qui sépare le Petit Luberon du Grand Luberon d’est en ouest pour 5 kilomètres de largeur moyenne. Il est limité par le Calavon et les monts de Vaucluse au nord et la Durance au sud. Quatre villes se sont développées autour de lui : Apt au nord, Cavaillon à l’ouest, Pertuis au sud et Manosque à l’est.

Un petit vent sur cette hauteur nous a obligé à chercher l’abri pour manger, bien au soleil, nous avons passé encore un moment merveilleux avec, comme à l’accoutumé, trop de bonnes choses à partager. Il fallut repartir et en continuant notre spectacle, tout en redescendant, nous apercevons la tour Philippe sur les hauteurs de la combe de Lourmarin, balayant notre regard vers l’ouest en revenant vers le sud, les Alpilles, l’étang de Berre, la ste Victoire, la Ste beaume. Nous avons bien distingué Ansouis et son château.

La descente, par un chemin très dégagé, nous a offert des points de vue sublime. Nous avons retrouvé notre village de Vaugines, village plein de charme qui a attiré notre curiosité,  le patrimoine de Vaugines est riche et très intéressant, fondé au Moyen Age, Vaugines fut abandonné par ses habitants au début du XVème siècle avant d´être recolonisé à partir de 1474. Une partie des habitations sont troglodytes ( Quartier des Grottes), construites au XVIIIème siècle dans la falaise de Poucelle, contrefort du Luberon. Quelques demeures dans le village : La Commanderie, rue des Amazones qui était à l´origine un édifice médiéval ainsi que La Capitainerie, propriété d´Antoine Bouchard, dit « le capitaine de Vaugines » établi dans la ville en 1500. Cette demeure massive comporte des fenêtres à meneaux. L’église Saint Barthélémy, située en retrait du village médiéval, est celle de Jean de Florette et de Manon des Sources.

Bâtie sur les vestiges de l´ancien sanctuaire Saint Sauveur, elle a subi plusieurs transformations mais l´abside voûtée en cul-de-four date du XIème siècle.

Gérard nous a reconstitué la scène du Papet sur le banc avec Delphine, moment émouvant, nous nous y sommes crus. Nos artistes y ont mis tout leur talent, bravo. Cette église est entourée de platanes énormes et rend ce lieu très attachant. C’est avec ce dernier tableau que nous avons terminé notre randonnée.

Cette journée fut bien organisée par Régine et Daniel, ils avaient tout commandé le temps, la difficulté, l’intérêt et le spectacle, merci pour cette randonnée où nous avons parcouru 13,7 km pour 611m de dénivelé

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.