VOLX – PYMALON

Classé dans : Randonnées | 0

VOLX – PYMALON 

 

 Mardi  3 Décembre 2019

Nous sommes 25 pour cette randonnée autour de Volx. Par un chemin au milieu des oliviers, nous attaquons une montée pour atteindre la piste conduisant à la Mort d’Imbert, promontoire d’où l’on peut voir d’un côté St Michel, Lincel etc. et de l’autre la vallée de la Durance. Après un peu de marche sur cette piste, nous reprenons en descente une piste vers Montaigu dont nous n’apercevrons que quelques pans de murs.  Construit sur un quart de cercle, le village castral de Montaigu est un des six anciens habitats perchés et fortifiés de Manosque, à partir du milieu du XIIe s. et au XIIIe s. En 1126, Hugues de la Roque [de Volx] abandonne la seigneurie de Montaigu à Guillaume 1e., comte de Forcalquier, ainsi que des parties de Manosque. Montaigu a été suffisamment habité pour qu’il y ait encore un prêtre vers 1400. Ce sera le dernier hameau à être déserté. Le pigeonnier de Montaigu conserve quelques traces de son usage : la plaque d’envol, les corniches anti-prédateurs, les alvéoles ; il est assorti à la ferme d’à côté, grâce à ses encadrements de briques. Dommage que nous ne l’ayons pas vu, enfin continuons notre descente pour arriver près de l’ancienne mine de Gaude. Notre pause repas bien au soleil, échange de bonnes choses comme à l’accoutumé, nous repartons par la piste de la Gaude, nous sommes déviés par un petit sentier longeant le site de Géométhane. Géométhane, spécialisée dans le stockage souterrain de gaz naturel, est relié au réseau national de gazoducs et participe à l’approvisionnement de la région Sud-Est en gaz naturel, mais également à celui du territoire national.

 

Sur ce premier site, celui de la Gaude, se trouvent des installations de surface : compression du gaz à injecter pour qu’il occupe moins de volume, traitement du gaz soutiré (déshydratation) et comptage.

L’autre site de fond et de surface est celui de Gontard. Les deux stations sont reliées par deux dorsales, canalisations de diamètre intérieur de 20 cm et 75 cm et longues de 2,7 km.

 

Nous sommes dans la zone de risque liée au stockage souterrain d’hydrocarbures liquides et gazeux de Geométhane et Geosel. Si vous entendez la sirène ou un bruit équivalent à un réacteur d’avion, ou en cas de feu ou de fumée, n’allez pas sur les lieux de l’accident… vous iriez au-devant du danger… Quittez la zone immédiatement.

 

Le site de Gaude [du nom du riche propriétaire Pierre Gaude au XIIè]  est un ancien site d’exploitation industrielle de mines de lignite de l’Oligocène.

Nous descendons par la petite route du vallon de Valveranne, d’où nous apercevrons le Mont d’or, pour regrimper et longer le vieux canal de Manosque. Le canal de Manosque est un ouvrage servant à l’irrigation, long de 57 km, auxquels s’ajoutent 175 km de canaux secondaires et tertiaires.  Agréable balade, sans difficulté, au cours de laquelle les ouvrages d’art se succèdent : ponts et aqueducs aux rebords étroits sur lesquels nous cheminerons. Paysages et nature très variés, nous traversons des oliveraies pour regagner nos véhicules.

 

Encore une superbe journée pleine de bonne humeur que Sophie et Christian nous ont fait découvrir, merci à eux. Nous avons parcouru 14 km pour un dénivelé de 430m.

 

Voir les Photos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.