VOLONNE AU FIL DE L’EAU

Classé dans : Randonnées | 0

 

VOLONNE AU FIL DE L’EAU 

 

MARDI 17 SEPTEMBRE 2019

 

 

 

Nos amis marcheurs ont démarré la saison par une superbe randonnée qui donne du regret à tous ceux qui n’y ont pas participé, dommage.

 

Pour une première, nous étions 27 randonneurs et avons bénéficié d’un temps superbe mais un peu trop chaud l’après-midi. Nous sommes partis du Pont,  nous avons marché sur un agréable petit sentier le long de la Durance où il y avait encore de l’eau (petit cours d’eau du nom de la Grave ).

Nous  avons traversé le village pour aller voir l’aqueduc du pont de l’Arc en ayant marché auparavant sur le chemin de ronde bien réhabilité. Nous  avons grimpé dans la forêt et sommes passés au Belvédère avec vue imprenable sur Château Arnoux jusqu’à Sisteron. Par un petit sentier au bord de l’eau très agréable et surtout à l’ombre, qui nous a conduit jusqu’à notre lieu de repas, une petite clairière fort agréable, nous avons dû supporter les moustiques voraces, ensuite nous sommes presque arrivés à la Calade (lieu dit ??) – puis nous nous sommes reposés sous un beau chêne près d’une bergerie .. enfin ce fut la redescente sur Volonne où nous sommes allés découvrir les gypseries du Château, ainsi se termine cette 1ère journée.

 

Données de la sortie : 9 kms 500 – dénivelé cumulé = 354 mètres.

Nous remercions tous Jeanny pour cette belle » balade au fil de l’eau « .

 

Voir les Photos

 

 

 

 

Vorouno en provençal, l’étymologie viendrait des mots celtes « Vel Aon » signifiant vers les eaux, le village se situant au confluent de la Durance et du torrent de la Grave. On dit parfois que c’est le petit Nice des Alpes pour son exposition ensoleillée

Volonne est un petit village médiéval de 1700 habitants au pied d’un éperon rocheux surplombé par deux tours. La plus haute des deux tours du village, vestige d’une ancienne citadelle du XII-XIIIème siècle. La forteresse de Volonne a été décrite au XIVème siècle comme étant composée d’une tour et d’un bâtiment édifié sur une petite plateforme où se trouvait le cachot seigneurial. Depuis l’esplanade, la vue sur les toits du village, les méandres de la Durance et les pénitents des Mées est à ne pas rater !

La tour de l’Horloge – Elle porte le nom de « relogi » (horloge) depuis la fin du XVIème siècle.

Volonne offre ses ruelles pittoresques fraîches en été, et empreintes d’un riche passé historique. Dans la rue centrale on retrouve les maisons à portes médiévales. Dans la rue de Vière on rencontre des vieux remparts et un aqueduc du XVIe siècle. Le chemin des 2 Tours offre un panorama imprenable sur le Val de Durance. Ce lieu fortifié avait pour but de servir d’observation à l’époque des invasions. La plus élevée des deux tours est une ancienne tour de guet datant du 13e siècle. Quant à la tour inférieure, elle porte depuis la fin du 16e s. l’horloge communale. Les nombreux vergers qui s’étendent dans la plaine de Volonne témoignent de la douceur de son climat. L’aqueduc a été construit à la charnière des XVIe et XVIIe siècles. IL surplombe la Grave et il amenait l’eau des sources du plateau de Saint-Antoine. Au XIXe siècle il alimentait encore une fontaine du village et un moulin.

Château de Volonne – Datant du début du XVIIème siècle, ce château-bastide a été édifié par Melchior de Valavoir, ancien seigneur de Volonne, à l’occasion de son mariage avec Julie de Rousset. L’escalier d’honneur du château sont décorés de gypseries (sculptures en plâtre), réputées pour être parmi les plus belles de cette époque en Haute Provence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.