SORTIE BUOUX – DE PLATEAU EN PLATEAU

Classé dans : Randonnées | 0

MARDI 11 JANVIER 2022

SORTIE BUOUX – DE PLATEAU EN PLATEAU 

 

Nous nous garons sur un parking juste en-dessous du joli village de Buoux, déjà bien ensoleillé mais où les températures sont encore bien fraîches ..

Nous serons 9 courageux marcheurs à braver la température hivernale mais la journée s’annonce très ensoleillée : belles couleurs légèrement givrées.

 

Nous cheminerons sur de beaux espaces naturels qui dominent les trois vallons de l’Aigue Brun, de la Loube et du Tèse. Au sein d’une vaste garrigue odoriférante, ponctuée de champs de lavande et de truffières, nous profitons de superbes points de vue sur le Vallon de l’Aigue Brun et le fort de Buoux d’où s’échappe une grosse fumée blanche, sans doute un feu de débroussaillage. Nous profitons d’être juste en face du Fort de Buoux, au-dessus de falaises très impressionnantes par leur hauteur (lieu privilégié pour les escaladeurs confirmés) pour déguster notre banane revitalisante …

 

Au coeur du Luberon, la vallée de l’Aigue Brun entaille la montagne et créé un franchissement naturel  entre la Durance et le Pays d’Apt le long duquel se développèrent des voies de passage antiques contrôlées par de nombreux sites fortifiés sur les promontoires rocheux. 

Cette configuration géomorphologique fit du territoire de Buoux  un lieu très occupé de la protohistoire à nos jours. L’homme préhistorique s’établit dans les BAUMES  (refuges naturels à flanc de falaise, surplombant les rivières et protégés par un accès difficile). 

Sur les hauteurs des OPPIDA* puis des FORTS vont prendre place, regroupant les populations  pendant les périodes d’insécurité. Dans les vallons arrosés par des rivières au flux abondant, un habitat dispersé va apparaitre par vague, coincidant avec l’alternance des périodes de paix et de conflit.

Le plateau des Esconfines est situé dans le prolongement ouest du Plateau des Claparèdes et accueillait en son extrimité sud-ouest un oppidum préromain. 

C’est là que nous nous arrêtons en plein soleil pour prendre notre repas de midi, au milieu d’étranges boules que vous pourrez admirer sur les photos : curiosités géologiques….

.

Cet itinéraire nous propose d’en faire le tour – Auparavant, nous découvrirons un superbe bassin dont la surface est entièrement gelée avec en-dessous de la végétation figée par le froid (à voir)

C’est ainsi qu’au détour d’un chemin nous découvrirons un superbe château LE CHATEAU DE BUOUX en cours de rénovation totale , racheté par le Parc Naturel du Luberon (voir dans les photos toutes les explications sur ce château) et qui sera une petite merveille une fois terminé.

Par un chemin très étroit et légèrement glissant, nous atteindrons un petit plateau sur lequel se situe l’Eglise romaine Ste Marie. Elle est ouverte et nous pouvons l’admirer : architecture très intéressante. Autour le petit cimetière de Buoux encore utilisé de nos jours au vu des inscriptions sur les tombes.

Puis par un beau chemin, nous redescendrons sur Buoux que nous pourrons admirer par-dessus les toits puis au coeur de ses petites ruelles pavées.

Ainsi s’achève cette belle journée où nous aurons pu associer balade et patrimoine – merci à Jenny

En tout, nous avons effectué 10 kms avec un dénivelé de 200 m – ce fut cool mais bien agréable.

Voici le lien vers une cinquantaine de photos de mardi (dont quelques-unes de Caty) :

Voir les Photos

Ensuite, ce fut un arrêt à Saignon, village perché remarquable où ses habitants ont réalisé de petites crèches surprenantes :

Voir les Photos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.