OPPEDETTE – VACHERES – OPPEDETTE

Classé dans : Randonnées | 0

 OPPEDETTE – VACHERES – OPPEDETTE

Mardi 9 octobre 2019

>

C’est parti pour nos 22 randonneurs pour cette magnifique journée. Le voyage commence par le petit village d’Oppedette perché sur un promontoire rocheux entouré de somptueux paysages. Le village s’intègre dans un décor sauvage de roches et de gorges creusées par la rivière du Calavon pour former ce qu’on appelle ici le « Canyon d’Oppedette ». Nous le contournons par le bas et descendons vers le lit du Calavon pour remonter en face, et  continuer jusqu’au « Saut du Moine »:

2 LEGENDES se rapportent à ce nom : -1- Une histoire raconte que pour échapper à la terreur de la fin du XIV°siècle, un moine de l’abbaye de Valsaintes aurait sauté à cheval d’un des rochers qui surplombent le Calavon. -2- On raconte qu’un moine novice nommé Jehan Godemard tomba amoureux de Marie Trahan, jeune fille du plateau. Oubliant sa vocation, il chercha à la séduire en revêtant des vêtements qui ne trahissaient pas ses vœux. La pauvre Marie commença à nourrir un doux sentiment à son égard, jusqu’au jour où elle le croisa en robe de bure. Désespérée, elle se jeta dans le vide du haut du rocher, entraînant le moine dans sa chute. A chacun sa version !

Nous poursuivons à travers un sous-bois, passage à Labadie. Le site de Valsaintes est occupé au paléolithique : des outils de cette période y ont été découverts. À l’époque historique, dans l’Antiquité, le site est dédié à Belenos, d’où le nom actuel de Boulinette ou Bolinette. Un moine irlandais, Malachie d’Armagh, exprima le désir, à son retour de Rome vers l’Irlande en 1144, de fonder un monastère dans cette vallée. Cette volonté s’accomplit, près de quarante années plus tard, grâce à un don du seigneur de Simiane, Bertrand Raimbaud, effectué en présence de Norbert, Augier et Albéric, respectivement père abbé, cellérier et prieur de Silvacane. L’abbaye est fondée en 1180 par des moines de l’abbaye de Silvacane. À cette époque, elle n’occupe pas le site actuel, mais un petit vallon situé à deux kilomètres environ, dans l’ancienne commune de Valsaintes, au lieu-dit actuel « L’Abbadie » (ou « Labadie »), près de la source du Calavon. Le nom de Valsaintes est d’ailleurs hérité de cette vallée et est inapproprié pour qualifier l’édifice actuel, bâti sur une éminence.

Les recherches du XIXe siècle et postérieures ont permis d’établir qu’un monastère préexistait à cet endroit avant la donation de Bertrand Raimbaud, monastère (ou ermitage) qui avait été détruit par les incursions sarrasines et rebâti à l’occasion de l’affiliation cistercienne. L’abbaye fut transféré en 1668 au hameau de Boulinette et fermeture en l’an 1790. 

Par la piste qui monte à Vachères, nous découvrons de beaux points de vue sur Le Luberon, Simiane la Rotonde, le Ventoux. Nous arrivons sur le plateau d’où nous apercevons le village de Vachères. Dans un champ chacun(e) mange de bon appétit, de délicieux gâteaux arrosés d’un succulent vin de citron, terminerons le repas. Nous repartons de notre balcon de Vachères pour visiter les entrailles du village..

Perché en pleine nature à 830 mètres d’altitude, entre le ciste et la bruyère, le village de Vachères offre un beau point de vue sur le Parc Naturel Régional du Luberon et les sept départements qui l’entourent. Le village de Vachères, pittoresque et typiquement provençal, est  perché au beau milieu d’un magnifique environnement naturel.  Il offre des panoramas à couper le souffle, surtout depuis la partie haute du village. On dirait que le village est resté à l’époque médiévale. Typiquement méditerranéen, Vachères a conservé son visage médiéval à travers ses belles maisons de pierre et ses rues pavées. Les ruelles du village sont bordées de hautes maisons aux toits provençaux, munies de terrasses et de volets bleus, ainsi que de demeures à tours rondes héritées du Moyen Âge.

Riche d’une histoire plurimillénaire, ce charmant village nous fait voyager à travers les époques, de la préhistoire à l’époque contemporaine. Le « Grand portail », ancienne porte de la ville, et des vestiges de pans de murs témoignent d’ailleurs encore de l’époque où Vachères était entouré de murailles.

Au nord du village, l’église Saint-Christophe, édifice d’architecture romane venu tout droit du XIIIème siècle. Tout au long de l’année vous retrouvez dans cette église, des expositions et des concerts.  Et si vous désirez en apprendre plus sur la longue histoire de Vachères, le musée de paléontologie et d’archéologie Pierre Martel de Vachères vous accueille.

Nous déambulons dans ce village encore en cours de restauration par endroits, puis nous reprenons le chemin du retour.

En quittant la petite route, nous continuons sur le sentier des « cairns imaginatifs » de ceux qui les ont réalisés. Puis la descente s’amorce avec une vue dégagée sur la vallée du Calavon, les champs de lavande et les prés bordés de genêts. Nous surplombons la route puis c’est l’arrivée à Oppedette.

Voir les Photos

 

Nous avons marché 18 kms 818 – dénivelé 495 mètres – très belle balade – nous en avions plein les pattes tout en ne regrettant rien. Merci aux deux pâtissières qui nous ont réalisé deux bons gâteaux un aux pommes fait par Nicole et un à l’orange fait par Sophie qui l’a accompagné d’un succulent vin au citron. En un mot: très bonne journée – excellente ambiance.

Merci Sophie et Christian pour cette belle randonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.