LES DRAILLES – Séjour EN CORSE DU SUD

Classé dans : Séjours | 0

LES DRAILLES – Séjour EN CORSE DU SUD

du 21 au 27/09/2020

Départ le 21 septembre 2020 16 heures de MANE– direction TOULON pour l’embarquement –

Superbe ferry tout neuf, mer d’huile, ce sont vraiment les vacances qui débutent.

Arrivés à Bastia le mardi 22/09 avec le soleil et une courte nuit quand même.

A la descente du bateau 3 heures de car nous attendent et premier changement de programme. Nous allons découvrir  les Aiguilles de Bavella (en fonction des prévisions météo de la semaine)

Donc 400 m de dénivelé dans la forêt et les rochers pour accéder au trou de la bombe où la brume va et vient ; on a même entendu le tonnerre. Pique nique en face des Aiguilles de Bavella. Chaque sommet on voit la mer quelque part.

Le retour en bas se fait sous le soleil.

Arrivée enfin à l’hôtel d’Olmuccio à Porto Vecchio où nous prenons nos aises. Porto Vecchio est une commune située dans la région  de l’extrême  sud de la Corse

Mercredi  23/09  nous partons sur Bonifacio.

La matinée sera émaillée d’averses rapides et orageuses dans le bateau qui nous emmène voir les falaises de calcaire et de granit, les grottes, les phares, les îles Lavezzi et des milliardaires :  le tout expliqué par un guide corse à l’humour corse.

Bonifacio est l’endroit le plus venté de Corse plus de 300 jours par an, on s’en est aperçu.

L’après-midi rando sur les falaises dans le maquis jusqu’au Sémaphore et retour pour visite la vielle ville de Bonifacio et manger une bonne glace.

Jeudi 24/09, pas de rando « journée tourisme » un peu de repos pour les genoux fatigués. Le bus  nous emmène à Corte à travers la montagne sur une route très étroite (et en travaux). Les gorges sont profondes et remplies de gros rochers. Les montagnes sont couvertes de forêts de pins, hêtres, maquis. Un arrêt à Ghisoni, petit village tranquille où nous prendrons un café.  Puis c’est la descente dans la vallée.

A Corte nous prenons le petit train pour monter dans la vieille ville jusqu’à la Citadelle, il faut grimper à pied mais vue imprenable. Nous irons calmer nos estomacs vides dans un Restaurant en pleine ville très belle. Corte avec son fort et la maison où fut conçu Napoléon ; siège aussi de la fin du joug gênois sur la Corse comme en témoignent les impacts de balles sur la maison.

Retour par la côte, on a même eu le temps de prendre un bain dans la mer, la place étant située juste derrière notre Hôtel.

Vendredi  25/09  la tempête prévue semble certaine.

Nous partons quand même dans la forêt d’Ospedale, le bus  n’avait même pas tourné au coin du bois que des trombes d’eau mêlées de grêle  nous assaillent avec un vent violent. Le temps de mettre les ponchos et il faut bien y aller. Nous ne monterons pas  sur la pointe du diamant car la roche est glissante, le chaos rocheux est bien suffisant.

La pluie s’arrête au bout d’une vingtaine de minutes mais pas le vent et il fait plutôt frais.

Nous traversons des rochers, des ruisseaux, des forêts et là-haut jusqu’à la chute d’eau du Piscia di gallu, déferlant à 70m de hauteur, nous voyons la mer comme partout des sommets de Corse.

Le soleil décide de repartir le temps de la descente et nous nous retrouvons à nouveau sous des trombes d’eau et de vent 20mn avant l’arrivée. Le café et le chocolat chauds pris dans un refuge très sympa seront les bienvenus avant de rentrer à l’hôtel nous réchauffer sous la douche. Pas de baignade ce soir. On aura eu tous les temps sauf la neige qui est pourtant tombée sur le GR20 ;

Samedi 26/09 –  dernier jour,

Dernière  rando, avec le soleil mais le vent ne s’est pas calmé, pour les photos c’est compliqué.

La plage de Santa Manza , départ de la randonnée sur ses hauteurs en plein vent jusqu’à la tour gênoise en ruine où se tenir debout était une véritable prouesse. Impossible de se baigner ou de manger sur la plage.

Nos guides nous ont emmenés à l’abri, à une maison de produits du pays qui ont accepté de nous ouvrir leurs toilettes et de disposer des tables pour pouvoir manger au sec  avant de nous dire au revoir.

Bien entendu pour les remercier de leur charmant accueil, nous avons dégusté des produits du pays « fameux » qu’ils nous avaient  préparés avec amour et que nous avons bien entendu achetés pour les emportés chez nous.

Paulin et Arthur ont été impeccables et très intéressants sans oublier notre chauffeur Fred très « class »

Nous voilà repartis vers Bastia où nous apprenons que le bateau ne prendra pas le large avec cette grosse mer, donc visite de Bastia et diner dans un resto très sympa également.

Enfin vers 23h nous embarquons, le bateau part après minuit et se dirige vers l’Italie pour longer les côtes jusqu’à Toulon. On entend les vagues taper dans la coque, le bateau  pourtant très gros tanguait mais tout s’est bien passé. Nous avons prié pour cela car nous n’étions guère rassurés : la méditerranée est la mer la plus dangereuse et appréhendée par les navigateurs.

Arrivée vers les 14 heures à TOULON, entiers, soulagés et ravis d’avoir eu cette expérience non prévue au programme. Direction MANE avec  le bus où nous y arriverons entiers, joyeux et pleins de bons souvenirs vers les 17 heures.

SEJOUR TERMINE, SEJOUR  REUSSI MALGRE LE COVID 19 qui ne s’est pas invité. 

A NOTRE PROCHAIN VOYAGE ?????

Photos réalisées par Christine, Nicole, Dominique….

Reportage réalisé par Christine et Jacky

L’album photos réalisé par Christian

Un grand merci à eux qui nous ont permis de vous faire partager notre aventure corse.

Voir les Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.