LES CRETES DE MANOSQUE du 13/02/2018

Classé dans : Randonnées | 0

Malgré la chaleur nous avons osé affronter la température, nous étions quand même 25 dont 6 hommes.

Nous sommes partis de Barême sur la crête de Manosque par une piste sans difficulté.

 

D’un pas plus allègre et décidé nous avons rejoint les hauteurs de Pétavigne (c’est le nom d’une ronce aux mures bleues qui donnent un jus couleur vin), puis pour dominer Manosque par un sentier dont la descente fut un peu périlleuse nous avons rejoint un carrefour de piste. Là nous sommes partis sur le sentier des crêtes à la découverte d’une habitation troglodytique continuant sur le flanc pour atteindre le sommet tout en traversant une plantation de cèdres magnifiques nous laissant apparaitre un paysage côté nord de Lure jusqu’au Ventoux.

Suivant la ligne de crête du Luberon nous avons atteint la Croupatassière lieu fréquenté par les croupatas, les corbeaux, d’où nous avons rejoint le col de la mort d’Imbert (en hommage à Imbert marchand de Forcalquier qui revenait de la foire de Manosque dépouillé et assassiné en ce lieu en 1163) c’est une légende et le nom viendrait de Mont d’Imbert ancien nom de ce lieu.

 

Nous traversons ce col pour rejoindre par une montée un sentier nous conduisant aux gipières (ruines des anciennes carrières de gypse envahis par la végétation, ce gypse était extrait dans les galeries creusées au pied de la falaise. L’examen des pierres utilisées pour leur construction révèle l’alternance de calcaire argileux finement laminé et de niveaux blanchâtres de gypse. Serpentant entre les constructions nous arrivons en zone découverte pour grimper à nouveau sur la crête, reprenant notre souffle le paysage apparait gigantesque (le Ventoux, les plateaux du haut Vaucluse, Lure et les villages de Reillanne, Vachères, St Michel, Lincel, Forcalquier, Mane et Dauphin, une merveille pour les yeux.

 

Nous empruntons pour un court instant le chemin sur la crête pour atteindre une promenade agréable, variée offrant des points de vue magnifiques à 360 degrés, sentier pour personnes à mobilité réduite. Nous décidons de prendre notre repas à cet endroit bien calés au soleil. Bien sûr le repas comme habituellement avec échange d’apéro, de gâteaux, et autres gâteries, nous remercions toutes les personnes qui contribuent à cette détente frugale.  

Le site est labellisé Tourisme et Handicap pour les 4 familles de handicap, un fil d’Ariane et une signalétique adaptée (panneau braille avec borne audio) permet l’accessibilité des personnes déficientes visuelles.
Des œuvres sensorielles réalisées par Xavier Ott sont installées le long du parcours, à la fois visuelles, auditives et tactiles pour tous. Xavier Ott explique que dans notre monde où le visuel a une place si importante, concevoir une œuvre accessible aux non-voyants demande d’imaginer comment ces personnes perçoivent leur environnement ? « J’ai pensé à l’écoute, avant le toucher », dit-il. C’est ainsi qu’est née l’idée de l’Ecoutoir, un amplificateur de sons. Dans l’œuvre de Xavier Ott, il y a également des « Volutes » réalisées à partir d’arbres tortueux lissés et sculptées.

Il fallut repartir en sens inverse et grimper sur le haut de la crête pour mieux redescendre par un beau sentier côté sud laissant apparaitre Gaude en fond de vallée, quelques montées, quelques descentes en flanc de colline toujours côté sud nous avons rejoint notre piste du matin.

 

Nous avons fait une petite incursion au « maquis » de Pellegrin ancienne ferme isolée, aujourd’hui très délabrée, nous avons eu une délicate pensée pour tous ceux qui ont eu le courage de défendre notre liberté.
Il ne faut pas confondre maquisards et combattants. Le maquisard a très peu d’armes et n’a pas d’encadrement militaire.
À  Pellegrin, ferme située à l’ubac du Luberon, s’est retranché un important maquis de l’Armée secrète, placé sous l’autorité de Louis Martin-Bret.
Une équipe de 12 maquisards des Groupes Francs, fut capturée le 10 juin 1943. Sur les douze hommes arrêtés, 2 sont vite relâchés, les 10 autres condamnés furent emprisonnés  en Italie. Quatre s’échappèrent. Après leur libération, certains reprirent le combat avec les partisans italiens.
Après avoir participé a défilé de la victoire à Turin aux côtés de leurs camarades italiens, yougoslaves et français, ils regagneront la France pratiquement ignorés, presque suspects. Leur popularité aujourd’hui encore est bien plus grande en Piémont que dans leur propre pays…

 

Petite montée sur les flancs de St Martin les Eaux, dernière descente nos voitures nous attendent.

Encore une randonnée variée de 14,8 km, notre dénivelé 600 m environ.

 

Voir les Photos

 

Stockages d’hydrocarbures et de gaz en cavités salines

région Forcalquier-Manosque

 

Ce système original d’utilisation du sous-sol est lié à l’histoire géologique locale de l’Oligocène inférieur : au fond du fossé subsident de Forcalquier-Manosque, en bordure de la faille de la Durance, d’énormes couches de sels se concentrèrent par diapirisme1 sur plus de 800 mètres d’épaisseur. C’est un matériau facile à extraire par dissolution à l’eau (lessivage) permettant ainsi la réalisation de vastes cavités souterraines artificielles, situées à des profondeurs comprises entre 200 et 2000 mètres. Dans 28 cavités souterraines, la société GEOSEL-MANOSQUE stocke 6 millions de m3 de pétrole brut et des produits raffinés amenés du complexe industriel de l’étang de Berre par oléoducs. Dans 8 autres cavités sont stockés plus de deux millions de m3 de gaz naturel sous pression (Géométhane).

Ces cavités profondes (entre 1000 et 1700 m) ont été creusées par dissolution du sel à l’eau douce […]. La grande homogénéité de ces roches salines autorise une excellente étanchéité, toutefois, pour éviter leur effondrement, ces cavités ne sont jamais vides : un système de pompes maintient la pression en équilibre par injection de saumure en fonction des volumes de gaz ou pétrole stockés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.