LES BASSES GORGES DU VERDON

Classé dans : Randonnées | 0

Nous commençons par le sentier du garde-canal du Bas Verdon qui a été réaménagé en partie en 2014. À l’origine il accompagnait le Canal du Verdon sur toute sa longueur. Ce canal, initialement réalisé entre Quinson et Aix-en-Provence, a été construit de 1863 à 1875 par des bagnards condamnés aux travaux forcés. Dans les années 1960 le canal a été mis hors service et le barrage de Gréoux a fait monter les eaux et a noyé une partie du sentier du gardien du canal. Des passerelles ont été ajoutées à ces endroits et il est désormais possible de parcourir ces gorges à pied et de manière bien sécurisée sur plus de trois kilomètres.

À la fin du canal aménagé on passe dans le sombre ravin de Sainte-Maxime, qui est une gorge latérale gauche du Verdon. Le canyon est occupé par des chênes nains qui sont couverts à leur tour de lichens, il peut faire très sombre et humide ici. La forêt empêche de voir le canyon lui-même.

Le chemin au fond est facile, on suit les courbes du canyon. Ce sentier ondule parfois à l’intérieur du lit de la rivière et on est forcément désorienté. Mais il suffit de suivre la trace du chemin qui monte toujours légèrement. En haut, au lieu-dit du Carrefour de Sainte Maxime, nous tournons à gauche. On passe vite dans un col avant une dernière montée sur une rampe rocheuse qui se trouve avant le plateau de Sainte-Maxime. On y trouve une chapelle, une vieille tour de guet et beaucoup de place pour un pique-nique mérité, la Chapelle au bord sud des Basses Gorges du Verdon est récente, elle date de 1854 et remplace une chapelle romane dont les ruines se trouvent en contrebas. Un pèlerinage à la chapelle a lieu chaque année le 16 mai.

Sainte Maxime naît au 7e siècle et meurt au 8e. Fille du Comte de Grasse, seigneur d’Antibes, elle rejoint les moniales du couvent de femmes d’Arluc fondé par Saint Cassien, puis elle devient la supérieure du monastère de Callian dans le Var..

Le retour se fait par le plateau au sud des gorges. La descente de l’Escourche au point de départ est abrupte.

Nous avons passé une belle journée, températures douces mais sans trop car petit vent frais mais beau soleil

Nous étions 18 – belle rando –Jean Pierre a apporté son RATAFIA excellent.

Josiane avait fait un gâteau au chocolat que nous avons nappé de crème chantilly maison : un régal. 

René et Hélène ont fait des crêpes que tout le monde a mangé ….  c’était mardi gras …..  bonjour les kilos ….

Jenny a fait les photos heureusement qu’elle était là ….. car Christian étant absent …

Nous avons fait 10 kms – avec un dénivelé CUMULE car beaucoup de montées et descentes = 439 mètres. 

Nous avons passé une excellente journée merci Jean Pierre de nous avoir conduit durant cette randonnée.

 

 

Voir les Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.