LE SOMMET DU CORBEAU – FORET DES DUYES

Classé dans : Randonnées | 0

Nous voilà  au départ de cette randonnée pour découvrir le sommet du Corbeau situé dans la région des Duyes. Nous sommes peu nombreux 11, mais qu’importe le temps est superbe, la température extra pour la saison, le guide très sympa.

Le chemin pour monter, si on peut dire monter, est très doux. Nous traversons des sous-bois aux couleurs d’automne très intenses, cette piste des Graves est vraiment très agréable, au fur et à mesure que nous nous élevons le paysage se découvre et s’ouvre sur un panorama de plus en plus élargi. La montagne de Mélan et la Cluchette, les crêtes de Guéruen, le Blayeul, Estrop, Cousson, Bigue, Couard coté levant, nous avons tout passé en revue, il en manque, je n’ai pas tout retenu, impressionnant le point de vue et nous ne sommes pas encore au Corbeau.

Après une petite grimpette pour atteindre notre destination le sommet du Corbeau est là. Et là, nos 360° pour voir encore plus et encore plus loin, vallée de la Durance Aubignosc, Peipin, Sisteron sud, Lure, Ventoux nous le devinerons,  Roche Impie, Chabre et Dévoluy entre autres.

L’endroit est saisissant nous posons là nos sacs et dégustons devant tous ces tableaux notre festin, car quel que soit le contenu de notre repas même un simple morceau de pain devint royal. Nous avons eu droit à plusieurs apéro et autres sucreries, étant peu nombreux  la quantité en fut plus importante, tant pis pour les absents. Le lieu est divin, mais il faut repartir, nous longeons la crête qui nous fait grimper jusqu’à Vaumuse, le spectacle tout au long de cette crête, coté vallée de la Durance, nous freine dans notre marche, mon Dieu que les montagnes sont belles, en contrebas coule le Vançon, nos yeux ont du mal à quitter ce panorama. Après quelques montées surprises, le sommet final arrive, hèlàs, il faut songer à redescendre pour regagner nos voitures, la descente un peu brutale sur la vallée de Thoard vaut aussi le coup d’œil, le décor est remarquable. Ainsi nous avons retrouvé nos véhicules emportant avec nous des images plein la tête et des couleurs plein les yeux. Encore une journée pleine de douceur et de bonheur nous avons ainsi oublié toute la grisaille de ces jours passés.

Nous remercions Alain et Jacky de nous avoir conduit dans cette découverte, nous avons parcouru 12,5 km et 660m de dénivelé sans fatigue. Merci aux apéro et autres gâteries qui rendent ces moments d’échange merveilleux.

 

Voir les Photos 

 

 

Bon week-end et à bientôt sur d’autres chemins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.