LE ROCHER DES DRUIDES et la BAUME DE L’EAU

Classé dans : Randonnées | 0

 LE ROCHER DES DRUIDES et la BAUME DE L’EAU (entre Saignon et Buoux, le plateau des Claparedes)

mardi 22 mars 2022

Belle sortie dans le Vaucluse, au pied du Luberon qui nous dominait avec son antenne sur le Mourre Nègre

Nous étions 10 volontaires pour réaliser cette belle randonnée – Il fait beau : ciel dégagé, températures un peu fraîches , un petit vent …  nous démarrons du parking pour nous diriger vers le Rocher des Druides – 

Un débat est ouvert concernant la toponymie de ce rocher, curiosité locale qui a suscité bien des légendes. D’après certains, il devrait son nom à un temple desservi par des druides, durant l’occupation celto-ligure de la région. La forêt de chênes où jaillit le rocher se prête à cette interprétation. Pour d’autres, la toponymie beaucoup plus triviale viendrait du Provençal Toumple de las drudas, traduit par erreur temple des druides. D’après le Pichot Tresor de Xavier de Fourvières, toumple signifierait cavité et druda signifierait plantureuse. Mais en Provençal, comme en Français, il y a de nombreuses manières d’appeler les prostituées et ici le toponyme signifierait grotte des prostituées ! Il faut dire qu’à l’époque où l’accès vers Apt à partir de la combe de Lourmarin se faisait par Buoux, on passait par Rocsalière et au XVIe siècle, la présence de prostituées y était mentionnée. Le plus vieux métier du monde dit-on !

Puis nous quittons ce site curieux mais fort intéressant en marchant dans un petit sentier étroit mais ô combien agréable en sous-bois.

Nous allons repasser à côté de nos véhicules ils sont toujours là bien sages (coucou) !!!

Nous partirons par des chemins fort pierreux, caladés. Il fait commencer à faire chaud, nous arriverons sur le bord du plateau au bord duquel nous surplomberons la vallée de l’Aiguebrun … quelle végétation …..  belle vue sur le Mourre Negre, vers le fort de Buoux que nous ne pourrons voir, derrière la colline – Il est midi, nos estomacs crient famine, nous arrivons à la baume de l’Eau : une merveille, très belle, remplie à bord par une eau propre, claire et fraîche. Nous posons nos sacs pour pouvoir nous alimenter, nous sommes au soleil mais il nous fait du bien…..

bien entendu, nous aurons droit à toutes sortes de friandises même si quelqu’un avait fait un bon gâteau aux pommes et chocolat mais qui avait été oublié sur la table ……  Elle nous aura bien fait saliver …..  

Puis ce sera le départ car nous avons encore une bonne route, à faire, il nous faut descendre dans le vallon de l’Aiguebrun où coule celui-ci avec de belles cascades, multitude de petites fleurs printanières : flore très riche, végétation exubérante ….. Nous grimperons vers Sivergues : magnifique petit village aux jolies maisons en pierres – il n’y a pas trop de monde, les visites attendront la belle saison pour y venir. Puis départ d’abord en descente puis remontée vers le parking 

ce fut vraiment une belle randonnée, variée et culturelle – nous avons parcouru 14 kms avec un dénivelé de 500 mètres – un IBP de 60, 

merci à Jenny pour cette belle sortie – merci aux photographes – merci à Christian L. pour le lien ci-dessous

Voir les Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.