LE CHATEAU DE BOIS

Classé dans : Randonnées | 0

 LE CHATEAU DE BOIS 

Mardi 25 janvier 2022

Ce n’est pas le château de la belle au bois dormant quoique les alentours soient déserts
Mais le panorama de là haut vaut le déplacement
Il fait moins froid ce matin avec la couverture brumeuse et rapidement le soleil sort et commence à nous réchauffer
Nous sommes 8 femmes et 2 hommes au départ de la Rotonde de Simiane à nous élancer vers les moulins dont un au moins a été rénové
Entre sentiers et sous bois nous descendons vers la petite route qui va à Lagarde d’Apt, un petit passage « Kho lanta » pour nous mettre en jambes, nous avons 16 kms à parcourir dans ces bois sauvages.
Petit arrêt banane avant de gravir la colline vers le château de bois.
 Des lavandes , des lavandes fines, à perte de vue et du bois , une allée majestueuse sous les fayards on arrive quand même à plus de 1000m
et d’un côté le Ventoux , devant nous notre chère Lure et au loin les Alpes et même le Lubéron , tout notre pays est là.
Et voilà le château de bois dont le nom provient de la végétation qui l’entoure et dans le bois utilisé pour sa construction à l’époque.
Depuis 1890 on y fabrique l’excellence en lavande fine. Tout est refait de neuf depuis nos premières randos dans le coin.
Nous passons d’ailleurs devant l’alambic avant de nous installer en plein soleil pour le repas agrémenté de quelques chocolats et génépy de notre présidente, ce qui a mis tout le monde sur pied pour la suite de la rando.
Et toujours des champs de lavande à perte de vue, quelques belles maisons de pierre bien tranquilles et encore des bois qui appartiennent toujours au château, enfin nous entamons la descente, avec quelques pierres sournoises qui nous font ralentir l’allure. Au bord du chemin voilà la chapelle ste Victoire, une des ste patronne de Simiane. Bâtie en 1920 sur l’ancien édifice mais jamais terminé , pas de toiture et sans doute plus de sous. A l’intérieur la grotte où vivait la sainte (ce devait être une toute petite personne) et sur la pierre d’autel un boutis invitait à la sieste.
 
Une fois la route traversée nous attaquons la dernière partie du voyage, avec un ancien chemin bordé de murs en pierres sèches et une nouvelle descente cette fois fortement empierrée. De côté une vue magnifique de Simiane , ça valait le coup de se tordre un peu les chevilles. Mais tout le monde arrive à bon port à la chèvrerie où les magnifiques biquettes nous ont fait faux bond, tant pis nous finissons de descendre jusqu’à la route qui va nous ramener à nos voitures . Tout le monde a super bien marché, en récompense une bolée de cidre et une couronne des rois nous rend joyeux . Nous repartons à 17 heures passées mais contents de notre journée.
Nous avons parcouru 16 km 200 avec un dénivelé cumulé de 782 mètres – belle promenade …..
Merci à Denise pour les photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.