LAGNES – FONTAINE DU VAUCLUSE

Classé dans : Randonnées | 0

 LAGNES – FONTAINE DU VAUCLUSE – Mardi 9 octobre 2018

 

 

Pour cette sortie sans soleil au départ nous n’étions que 20 la pluie de la veille a fait rétrécir le nombre habituel. Mais qu’importe, nous avons tenu bon et nous avons été récompensés de notre ténacité.

 

Nous partons du village de Lagnes,  coseigneurie du XIIIe au XVIe siècle puis indépendance administrative. Du XIe au XIIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait une église, Sancti Joannis de Greso (Saint-Jean du Grès), qui passa ensuite à l’évêque de Cavaillon. Le village se tient posé en étage au pied du rocher du Pieï il est dominé par un château du XIII° siècle (remanié au XVI° et XVII°) qui donne une atmosphère très médiévale. Lagnes est citée en 1154 : Lagnas.

Nous débutons notre randonnée par un sentier qui serpente tranquillement entre garrigues et champs pour atteindre la route de la croix de Lagnes. Traversant celle-ci nous grimpons jusqu’au sommet de la Peithe au croisement du mur de la peste.

 

Par un magnifique sentier nous descendons le vallon des Espéracons et profitons ainsi de la beauté de ses gorges.

Nous remontons un instant le vallon de la fontaine de l’Oule. C’est dans un bel endroit avec des vestiges de bories et autres constructions que nous prendrons notre repas : toujours aussi frugale et bien fourni, que nous quittons pour remonter vers les hauteurs de Fontaine de Vaucluse. Notre arrivée par le haut du château des Evêques en a surpris plus d’un, ce lieu surplombe le village de Fontaine de Vaucluse d’où la vue est impressionnante. Nous descendons de notre piédestal pour rejoindre le bas du village et voir ainsi la Sorgue de l’autre côté de sa rive peu connue également. Mais comme toujours, il fallut rentrer, la montée a été un peu raide, mais le sentier sur les crêtes de Lagnes nous a vite fait oublier cette difficulté.

 

Voir les Photos 

 

 

Le château des Evêques aurait été édifié, avant l’an 1000, par les moines de Saint Victor, pour protéger le tombeau de Saint-Veran, lieu de pèlerinage important.  Un castrum est mentionné dans l’acte de donation de 1034.  En 1253, le château est mentionné comme propriété de l’évêque de Cavaillon, seigneur du lieu lequel le tient en fief du comte de Toulouse. Le Château actuel remonte au début du XIIIe siècle. C’est dans ce château que Francois Pétrarque rendait visite à son ami, Philippe de Cabassole, évêque de Cavaillon.  Le château devient propriété de la famille Sagnet, Seigneurs de Vaucluse au XVe siècle et sera détruit au XVIe siècle par les soldats du Baron des Adrets. Francesco Pétrarque

Né à Arezzo (Italie) le 20/07/1304 ; Mort à Arquà, Padoue (Italie) le 19/07/1374.

Poète et humaniste italien, compose de nombreux poèmes, dont les plus célèbres, écrits en toscan comme le Canzoniere, lui furent inspirés par sa muse Laure de Noves. Tout au long de sa vie, il développe sa conscience humaniste et sa culture lors des nombreux voyages qu’il effectue dans le cadre de sa fonction de diplomate. En marge de ses poèmes lyriques passionnés, Pétrarque compose ainsi des textes religieux et historiques en latin, tels que De vita solitaria de 1346 à 1356 et Rerum memorandum en 1344. Il sera considéré comme l’un des premiers grands humanistes de la Renaissance

Ainsi nous avons parcouru 13,6 km, dénivelé 460 m, soleil en prime. Merci à toutes pour les douceurs partagées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.